Navigation


 Annexes


 Retour au forum

   

Nouvelles technologies ? Spécialisées

Dieu tout puissant | Publié 15.07.17 12:00 | 3060 Vues

ROBOTIQUE

Vous avez toujours rêvé de vous exhiber en société aux côtés d’un Daneel Olivaw dernier cri ? Réveillez-vous. Les essais de robots humanoïdes n’ont jamais réellement aboutis, autant par complexité que par désintérêt général. Les androïdes super intelligents et ressemblants à l’Être Humain comme deux gouttes d’eau, c’était bien dans le temps, ça faisait son petit effet dans les films et les livres de science-fiction mais prenez la réalité entre quatre yeux et soyez honnêtes avec vous-même : vous auriez envie de ne pas savoir si la personne à qui vous causez est humaine ou non ? Vous auriez envie d’être remplacé par un robot sous prétexte qu’il fera votre travail quatre fois plus rapidement et avec quatre fois plus d’efficacité ? Non ? Bon, estimez-vous heureux alors de partager cet avis avec 99% de la population, et que personne ne se soit amusé à suffisamment jouer au Créateur au point d’en avoir dépassé le stade du petit bonhomme artificiel uniquement capable des tâches les plus basiques.

Pour autant les IA ne sont pas exclues de la vie du quotidien, du super-ordinateur au pilote automatique de bagnole ultra élaboré, on trouve un peu de tout, et dans tous les domaines, suffit de savoir ce qu’on veut et où chercher. Installer un Jarvis à la maison ? Pourquoi pas, si vous êtes en manque d’ami imaginaire. Rappelez-vous quand même que tout à un prix, surtout quand on commence à tomber dans la technologie de pointe. Plus vous voudrez un truc complexe, plus vous aurez à allonger une somme astronomique de flouze.

ARMEMENT

Les armes de tir sont soumises à un contrôle très strict et fonctionnent désormais toutes à l’aide de la reconnaissance digitale. Maintenant, on emprunte plus le flingue du copain pour buter le chef en loucedé parce qu’il vous a privé de dessert hier soir, ça marchera pas.

Plus de balles non plus, seulement des batteries qu’il est possible de recharger une fois qu’on a tout vidé sur la tronche de la cible. Enfin, si vous êtes vieux jeu, vous pouvez toujours vous procurer des munitions et des armes à l’ancienne sur le marché noir, mais sachez cependant qu’elles sont désormais totalement illégales : vaut mieux donc pas qu’on vous pince avec si vous tenez à votre peau, m’enfin si vous magouillez un sale coup et que vous n’avez pas envie qu’on puisse tracer la provenance de votre joujou, ça reste encore la meilleure solution.

Pour les officielles, vous avez deux choix : les armes létales – enfin, en théorie, parce qu'en pratique elles doivent normalement être bridées –, qui fonctionnent sur des tirs à base de faisceaux d’énergie (bonjour lasers & co, principales causes d’amputation chez les cyborgs), et les non-létales, qui se penchent plus sur l’utilisation de l’air comprimé en tant que projectile. Plus les grenades, pour toutes les variétés de gaz que les timbrés des labos se plaisent à imaginer et les EMP – terreur de tout-un-chacun dans un monde où l’électronique trouve sa place absolument partout.

A côté de tout ça, il vous reste toujours votre bon vieux couteau pour découper la panse de votre voisin, toujours aussi efficace par les temps qui courent. D’ailleurs si vous n’êtes que simple civil, il vous sera difficile de vous procurer plus que ça… eh oui, l’Amérique, c’est plus ce que c’était. Bon enfin, si vous êtes très décidés, vous connaissez le chemin, suffit juste de pas avoir peur de contourner un peu les lois.

MEDECINE

Fort heureusement, le domaine hospitalier n'a pas stagné - au vu des évolutions dans les autres domaines, il aurait été plutôt malvenu de continuer à mourir d'une pneumonie quand on peut vous greffer un nouveau bras bio-mécanique. Vos reins vous lâchent ? On vous en cultive de nouveaux grâce aux cellules souches - si jamais vous en possédez les moyens. Car oui, comme toutes les technologies nouvelles et à l'aura de miracle, la médecine de pointe coûte toujours chère.

Le must en matière médical ? Les organes artificiels - pas ceux développés grâce à vos cellules souches, ceux construits minutieusement par la main de l'homme, fait de métal et de plastique. Les poumons artificiels sont devenus le luxe numéro un en matière de traitement médical : de quoi fumer pendant des siècles sans craindre de se détruire - une nouvelle fois - les poumons. Encore une fois, le prix exhorbitant de ce type d'opération élimine 99% de la population, incapable de payer ne serait-ce que le quart du prix du dispositif. La seule chose encore hors d'atteinte reste la synthétisation de cerveaux fonctionnels - et c'est une bonne chose, en un sens.

Niveau maladies, la bonne nouvelle ? La majorité des maladies et des infections grave qu'on recensait dans les années 2000 ont été presque totalement éradiquées.
La mauvaise ? De nouvelles apparaissent - des maladies contre lesquelles on ne peut pas encore lutter correctement. Plus vous devenez résistant, plus les virus le deviennent aussi. Alors parfois on accepte en toute urgence une patient atteint d’une mutation nouvelle de telle ou telle maladie, et d’autres fois on ne sait juste pas ce qui nous tombe sur les bras. La technologie n'est pas la seule à se développer à grand pas...

Aujourd'hui, presque tout est automatisé - les examens médicaux se font dans des capsules transparentes informant gracieusement votre médecin en charge des pathologies dont vous souffrez et vous proposant un traitement adéquant - s'il existe. Une opération est nécessaire ? Une autre machine s'en chargera. Une prise de sang ? Idem. Votre fauteuil roulant flotte à quelques centimètres du sol, des drônes de surveillance parcourent les couloirs et enregistrent les constantes des patients, presque tout s'auto-gère, rendant la main d'oeuvre quasiment inutile. La seule chose qui n'a pas réellement changé est le nombre de médecins et de personnel soignant déambulant dans les couloirs - après tout, c'est encore eux qui supervisent, en théorie.


À propos de l'auteur