:: NOUVELLE VERSION :: VERSION 5 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcequej'enaimarred'avoir15fichiersquis'appellentAlex

avatar
Moi
Rang 1 • Espèce en danger
Messages : 2
Voir le profil de l'utilisateur
16.04.14 22:31
rédit avatar • ft. Kirishima Tsukasa from: Tomeki Restaurant


profil

nom : Leprince
prénom(s) : Quentin
âge ; date de naissance : 28 ans, né le 18 Février 2185
sexe : Masculin
nationalité ; origines : Américain d'origine française
statut civil : Célibataire
métier : Lieutenant
groupe : Erasers


background

CARACTÈRE coucou je suis un petit texte mignon et tout doux, je ne sers à rien mais comme il faut bien voir comment ça rend quand la fiche est remplie j'ai gracieusement loué mes services. Je n'ai pas envie de te parler et je ne sais même pas pourquoi tu es encore en train de me lire vu que je n'ai strictement aucun intérêt mais puisque tu m'as l'air d'un type sympa je t'offrirai peut-être un cookie. Si tu es sage. Et si tu me fais des bisous. Et le repas de ce soir. Et que tu me bordes et me racontes une histoire avant de m'endormir. Et que tu me rends mon doudou. Tu veux bien m'adopter ?

point de vue vis-à-vis des evolves : texte
point de vue vis-à-vis des erasers : texte
point de vue vis-à-vis des scientifiques : texte



PHYSIQUE
taille : 1m87
poids et corpulence : 80 kg, élancé et musclé
couleur de peau : Blanche
couleur des yeux : Bleus
couleur des cheveux : Blonds
style vestimentaire : Adepte du jean-chemise
signes particuliers : Des lunettes


HISTOIRE

La vie est un long fleuve tranquille. Assis sur son radeau, Quentin se laissait porter sans résister. Il poussait par moment sur la rive pour reprendre son avancée lente et sans remous. Ses journées s'enchainaient sans changer de paysage. Ses os et ses muscles se développaient à vive allure, comme s'ils désiraient sauter sur cette berge pour courir et changer de trajet. C'était si vain. L'adolescent fermait les yeux et attendait. Ses cheveux blonds chatouillaient sa nuque doucement à cause d'une brise légère qui caressait son visage. Ses joues rebondies s'amincissaient au fil des années. Ses iris azur perdaient de cette innocence enfantine sans s'illuminer d'un quelconque intérêt. Il était las de cette vie au ralenti. Parfois, il se heurtait à un rocher. Ses parents revenaient le secouer quelques heures avant de disparaitre encore et toujours. Quelques branches se tendaient à lui par moment pour l'aider à quitter ces rondins de bois qui le portaient mais s'il s'en saisissait, ça ne durait jamais longtemps avant qu'elle ne se brise sous son poids. Une place dans l'équipe de baseball de l'école ? L'autorisation parentale ne sera jamais signée. Un petit boulot à la bibliothèque du coin pour se rendre utile ? Le temps manquait, trop de corvées à réaliser dans la demeure familiale. Un anniversaire chez un ami ? Personne pour l'y conduire. Les excuses s'empilaient inlassablement à chaque ouverture et le garçon s'enfonçait dans son quotidien répétitif.

Pourtant, une grande vague s'abattit sur son navire de fortune, retournant le radeau. La chute dans l'eau fut brutale et réveilla l'adolescent somnolant. Trempé jusqu'aux os, il tremblait face à cette nouveauté. Il les voyait. Eux, ces hommes qui vouaient leurs vies au service du pays. Comme chaque année, ils paradaient et marchaient au rythme du pas dans les rues de la ville emmurée. Le cœur du garçon s'accélérait face à ce spectacle si impressionnant. L'émotion le prenait à la gorge et ses yeux pétillaient d'envie. Ces costumes, cette rigueur, cette volonté de fer... C'était des hommes et des femmes hors du commun. Comment expliquer autrement ces personnes qui protégeaient le peuple américain ? Le besoin des autres venait avant le leur et cela... Quentin l'admirait. Il s'agissait de l'opposé absolu de ses parents, de sa vie à la maison. Se démener pour les autres, rétablir la justice dans ce monde dangereux... Ils faisaient preuve d'un courage exceptionnel et les sons des tambours envoutaient de plus en plus l'âme du jeune homme fasciné. Son rythme cardiaque se calquait sur celui des bottes tapant le bitume. Cette branche... Il la voyait si clairement, elle se tenait là, si fine encore sur un simple petit arbuste mais déterminé pour la première fois, le blond amarra son radeau pour arroser cette tige qui deviendrait un tronc solide et robuste, capable de le soutenir alors qu'il se hissera hors de l'eau. Sa décision était prise.

Quelques longues années furent cependant nécessaires avant son entrée dans l'armée. Dès qu'il atteint l'âge requis, Quentin s'inscrit avec nombre d'autres jeunes. Ensemble, ils apprendraient. La route était difficile. Certains abandonnaient en chemin, trop faible, pas assez de conviction. Mais l'européen tenait bon. Il s'agrippait à sa branche et s'extirpa de son radeau pour la première fois. La sensation était surprenante mais la liberté de choisir enfin ses propres pas l'enivraient et sans hésitation, écoutant les ordres à la perfection, il s'élança dans ce milieu juste à ses yeux.

Blablablaaaaa

la chose derrière l'écran


pseudo :
âge :
comment t'as atterri ici ?
critiques/remarques/déclaration d'amour/suggestions/cookies :

   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NOUVELLE VERSION :: VERSION 5-
Sauter vers: